Agenda
20Le Samedi du son
MaiFestival
14h0010€ / 8€ (membre, étudiant, sans-emploi)
 

Un après-midi autour de la création sonore.

- 14h : "Je veux tomber" de Muriel Alliot (documentaire de création radio : 25’47’’)
Que se passe-t-il lorsqu’on a une peur bleue du vide et que l’on décide malgré tout de se hisser sur un mur d’escalade ?
"Je veux tomber" est un documentaire subjectif et poétique, l’histoire d’un parcours physique et intérieur sur un mur.

- 14h40 : "DIY, circuit bending et lutherie électronique" (un exposé animé par Xavier Gazon)
Avec l’évolution et l’accessibilité technologique, les musiciens ont la possibilité de créer eux-mêmes leurs instruments, les détourner et même les inventer grâce au réseau internet des adeptes Do-It-Yourself. Xavier Gazon, compositeur et pionnier du circuit bending en Europe, viendra présenter sa démarche de musicien-luthier ainsi que différents instruments électroniques numériques, analogiques et électro-acoustiques.

- 15h40 : "Katia" de Magali Schuermans (documentaire de création radio : 46’04’’)
Didier est parti violemment quand Katia était enceinte de 3 mois. Il a décidé d’arrêter de vivre, en lui laissant le choix de continuer leur route ou pas. Katia a pris sa grossesse comme un cadeau, ne voulant pas assumer un deuxième deuil. Mais quelle force il lui a fallu ! Comment fait-elle pour tenir le coup ? Rayonner est sa façon de combattre le malheur. Ce n’est pas pour cela qu’elle n’est pas profondément triste. Le temps lui paraît distordu depuis la mort de Didier et cela fait 9 mois aujourd’hui. Demain nous irons au Parc de Wolvendael où il s’est pendu.

- 16h40 : Le Centre Henri Pousseur invite Claire Bourdet (violon)
Claire Bourdet commence le violon à l’âge de 8 ans, elle remporte la médaille d’or du concours national "Le Royaume de la musique", le 1er prix de violon de musique de chambre et le 1er prix catégorie violon du "Bromsgrove Festival" à Birmingham. Elle est également 1er violon solo de l’orchestre national des Pays de la Loire et membre de l’ensemble de Musiques Nouvelles.

Lors de ce concert, Claire Bourdet présentera deux œuvres pour violon et dispositif électronique :
- "Traces VIII" du compositeur argentin Martin Matalon, fait partie d'un large cycle de pièces pour instrument seul, sorte de journal intime compositionnel. Pour le compositeur argentin, l'écriture pour instrument seul avec transformation représente la synthèse idéale de la musique instrumentale et des possibilités multiples et toujours extensibles de l'électronique : d'un côté, la riche palette du soliste avec sa présence sur scène, sa virtuosité, sa richesse sonore, de l'autre, toutes les extensions du son, du timbre, de l'espace, du temps.

- "Sonances de l'an levant" du compositeur belge Jean-Pierre Deleuze nous livre une succession de plongées dans des sonances provenant du patrimoine culturel japonais, comme la cloche principale du temple de Nikkō, captée lors de la cérémonie célébrant la nouvelle année, ou encore le son de la cloche du Shōrō (clocher à l'entrée d'une enceinte bouddhique) et celui du Bonshō de Koyasan.
Le compositeur sera lui-même présent pour présenter l'œuvre.

- "Mortuos plango, vivos voco" est une pièce pour dispositif électronique seul du compositeur britannique Jonathan Harvey. L'œuvre est basée sur la grande cloche ténor de la cathédrale de Winchester, une énorme cloche noire d'une puissance surhumaine qui porte en inscription : "Horas avolantes numero mortuos plango: vivos ad preces voco" ("Je compte les heures qui s'enfuient, je pleure les morts: j'appelle les vivants à la prière"). Dans la composition, ce texte est repris par la voix d'un jeune garçon, le fils du compositeur.

Interprètes :
Claire Bourdet, violon
Centre Henri Pousseur, informatique musicale et électronique live

Jean-Pierre Deleuze (compositeur)
Titulaire du premier prix dans la classe d'harmonie du Conservatoire royal de Bruxelles, du premier prix de fugue, membre de l'académie royale des sciences, des lettres et des beaux-arts de Belgique et Lauréat des SABAM Awards pour la musique contemporaine. Jean-Pierre Deleuze est également Professeur d’écritures et d’écritures approfondies au conservatoire royal de Mons et il a enseigné l’analyse musicale à la chapelle musicale Reine Élisabeth.
Son écriture penche vers un imaginaire contemplatif et utilise des références aux traditions musicales orientales.

Plus d'infos : https://www.pointculture.be/agenda/evenement/le-samedi-du-son-edition-2017/